09.09.2008

Crocus ....ET Safran

 
 
Plantation de bulbes de printemps à poursuivre, quelques crocus en blanc
.
Ceux-ci,
.
 
100_7195
 
.
 
et  ceux -ci, crocus ARD Schenk , ce crocus est lié aux Jeux Olympiques d'hiver de Sapporo en 1972

 

.

Adrianus "Ard" Schenk (NED-patinage de vitesse) remporte trois médailles d'or dans les 1 500m, 5 000m, et 10 000m, toutes gagnées largement. Ard Schenk est considéré comme un héros aux Pays-Bas, où une fleur est baptisée en son honneur "Crocus chrysanthus Ard Schenk".

 
100_7197
 
 
.
 En mauve cette fois,crocus striped
.
100_7196
 
 
.
Quelques crocus pour une floraison en automne
.
Crocus speciosus
.
100_7198
 
 
 
 
.
Crocus Sativius
.

"Les pistils sont ensuite séchés soit au soleil, soit artificiellement toujours à une chaleur douce. Il faut environ 1 500 000 fleurs pour obtenir un kilo de stigmates séchés. Le rendement est de 2 kilos à l’hectare.

.

«Le Safran qui porte un nom arabe

Fait que mieux on rit et se gabe.

N’en prends par pourtant par excès

Car il causerait ton décès ;

Tout en riant t’en irois boire,

Du Styx infernal l’onde noire.

Le safran réjouit le cœur

Et aux membres donne vigueur.

Raffermit les viscères et repose le foie.»

Ecole de Salerne

.

Safran vient du persan Safra qui veut dire jaune, jaune comme la couleur des moines bouddhistes, le soleil, l’or. C’est, d’ailleurs la plus précieuse et la plus chère des épices, cultivée maintenant en Inde, au Maroc, en Grèce, en Iran qui est le premier producteur mondial. La première culture européenne du safran remonte à l’installation des arabes en Espagne entre le 8 ème et le 10 ème siècle. Ce pays produit le meilleur safran du monde, dans la Mancha, mais il est très rare, c’est une épice exceptionnelle qui a droit à l’appellation A.O.C Mancha. En France, c’est dans le Comtat Venaissin qu’on le cultiva en premier, puis dans le Gâtinais où la production a redémarré dans les années 80 avec du safran de belle qualité.

.

Le safran est donc un ravissant crocus à la belle corolle mauve et aux fins stigmates d’or, très recherchés pour leur parfum et leur couleur. En effet, Grecs et Romains se servirent d’abord du safran pour teindre les tissus en jaune.

.

100_7199
 
 
 
.
Ce mardi, le jardin fête
 
.
 
Omer
 
.
 
Dicton,
.
 
Pluie de septembre travaille à la vigne et à semailles.
.
 
Légende et histoire du safran

 

.

 La légende du Safran raconte qu'Alexandre le Grand, arrivé au cachemire, avait installé son campement dans une plaine pauvre. Le lendemain, il retrouva son armée au milieu d'un océan de fleurs mauves, apparues subitement, qui allait jusqu'à envahir sa tente, et se loger sous les sabots de ses chevaux.
Appeuré par un sortilège quelconque, il fit demi-tour sans combattre.
Vers -500 avant Jésus Christ, peu après la mort de Bouddha, les bonzes coloraient leurs toges en "jaune solaire", couleur sacrée des moines bouddhistes, symbole de pureté, de sainteté et d'immortalité.

.

Le Safran dans le monde

.

Les grands prêtres Assyriens conduisaient une procession nocturne au culte de la floraison magique du Safran. Une jeune vierge cueillait de ses mains pures la première fleur sortie de terre. Tout un symbole...
Plus tard, les prêtres magiciens interprétaient les volutes rouges que dessinaient les stigmates de Safran répandus à la surface de l'eau du Tigre.

Les Romains brûlaient le Safran comme de l'encens pendant les cérémonies religieuses. Les fleurs mauves répandues au sol évoquaient sensualité et longévité.

Les sybarites le buvaient en infusion avant de sacrifier aux dieux.

Au Maroc, le jour d'un baptême, on enduisait la tête rasée du nouveau-né d’un mélange d’argan + Safran.

En Orient, le Safran est utilisé pour ses pouvoirs aphrodisiaques : ce fortifiant sexuel infusé dans le thé accroît la sensibilité et le désir de la femme tout en multipliant la vitalité et la virilité de l’homme…

Au Liban, on donnait en offrande à la déesse de l’Amour, des gâteaux très safranés pour s’attirer le bonheur amoureux…

En Grèce, le couleur jaune du Safran était utilisé pour teindre les voiles des jeunes mariées.

Plus d'histoire sur le Safran

 
Les Gaulois concotaient une bouillie composée de céréales, de miel et de safran : ils y trouvaient force et vitalité.
Au Moyen Age, les moines enluminaient au Safran. C'est avec cette encre d'or, que l'on éclairait l'auréole des Saints. Le Safran était très utilisé par les apothicaires qui le vendaient à prix d’or.

.

Belle journée à vous !

100

09:17 Publié dans BULBES D'AUTOMNE, BULBES de PRINTEMPS, crocus, crocus sativus | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | |  Imprimer | |

Commentaires

on a changé de style? il est pas mal
merci encore pour les infos crocus et orchidées
soleil, oh soleil aujourd'hui, chouette
biz

Écrit par : philippe | 09.09.2008

Répondre à ce commentaire

coucou Nanny encore de jolies fleurs que tu nous fera découvrir dans ton super jardin
très content de t'avoir revue a Hannut
une bonne journée a toi
bisous a bientot

Écrit par : Jilou | 09.09.2008

Répondre à ce commentaire

Coucou Nanny jolies fleurs ,belles photos :)
passe une bonne journée ,profite du soleil :)
gros bisous

Écrit par : bio | 09.09.2008

Répondre à ce commentaire

bonjoue nanny déjà la plantation de bulbes il me semble que je fait ça au mois de novembre mais bon j'en vois pas encore dans les magas
bisous nanny fait beau

Écrit par : nays | 09.09.2008

Répondre à ce commentaire

L'hiver n'est pas encore là qu'on pense déjà au printemps. C'est vrai qu'il faut préparer la période du renouveau.
Je rêve ou le blog a changé?

Écrit par : Philippe D | 09.09.2008

Répondre à ce commentaire

je repasse.... En effet, j' ai regardé votre site avec mon épouse Francine et on a fort aimer,vraiment... D'ailleurs,on reviendra avec nos quatre enfants:Salomée,Boris,Rebecca et Marie-Madeleine... Nous habitons au coin du bois et pouvons observer plusieurs animaux et fleurs que nous avons retrouvé sur votre site et puis ces petites recettes anciennes pour guérir... extra,faut garder la mémoire de ce qui nous guéri naturellement plutôt que tous ces remèdes synthétiques... merci Jan et ...

Écrit par : Monville | 10.02.2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.