13.04.2013

Boutures : Hormones de bouturage, alternatives naturelles

Un ami vient de me donner une recette pour remplacer naturellement les hormones de boutures

 

Racines de ronces :

prendre une poignée de racines de ronces et les laisser tremper au moins 24 Heures dans de l'eau .

Trempez vos boutures dans cette eau et plantez .

 

Eau de saule :

de même les saules ( quels qu'ils soient conviennent également)

quelques branches de saules au moins 24 heures dans de l'eau vous permettront de réussir vos boutures

 

Aujourd'hui jours racines, j'y vais de mes semis de carottes, radis, navets et peut-être quelques panais, si je retrouve mes graines :)

Belle journée à vous

11:17 Publié dans bouture, TRUCS et ASTUCES | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |  Imprimer | |

21.08.2008

Je bouture

 

Parmi les mots clés de recherche sur Google pour le moment (le jardin est référencé sur Google analytic),  le principal mot de recherche est bouture de....

Donc aujourd'hui, petite parlotte sur les boutures.

Ma grand mère avait la fâcheuse habitude de 'chiper ' quelques morceaux de plantes, vertes, arbustes,... ( la salle d'attente de son médecin de famille était un de ses lieux d'approvisionnement, (sourires) car il n'en était pas dupe, lui qui lui disait avant de commencer la consultation : Marie, avez-vous vu mon nouvel achat? et ma grand mère de rire sous cape, un petit bout était déjà dans son panier).

J'ai donc hérité de ses gènes, une bouture, ne veut pas dire massacre du pied mère, il faut savoir respecter la nature et les plantes.

En général, j'obtiens généralement satisfaction à ma demande dès que quelque plante m'intéresse, sans passer par des moyens illégaux (sauf au château de Beloeil pour la bouture d'hibiscus.....)

Clématite, hibiscus,passiflore,groseillers, fusain, saule, buis, haie, vigne, jasmin d'amérique, .........

tout arbuste, grimpant, etc ...est bouturable.

Ma technique :

des morceaux de plantes de 20 à 30 cm, que j'effeuille sauf les dernières feuilles en extrémité qui serviront de tire sève, je les replante par trois (alors, sur ce point ne me posez aucune question, je ne sais pourquoi la reprise s'effectue plus facilement par l'ensemble des trois), donc je les plante par trois jusqu'à un noeud que j'enterre dans un coin un peu abrité du jardin.

Je me sers très peu d'hormones de bouturage, en général, les boutures prennent seules.

 

Pour la glycine, actinidia..., le marcottage est assez facile, une branche qui pousse au pied est rapidement, en son milieu enterrée de 10cm environ dans un pot de bonne terre , l'extrémité de la branche est liée à un tuteur, bien entendu, tout en laissant la branche reliée au pied mère,

Des racines se développeront dans le pot, il suffira la saison prochaine de séparer le pot du pied mère par une franche coupure et de remplanter cette nouvelle pousse en place.

Voilà de quoi faire, pour le moment, ce sont des boutures de buis qui ont la préférence au jardin, mais chuuut , je vous en parlerai l'année prochaine.

 

13:32 Publié dans bouture, TRUCS et ASTUCES | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |  Imprimer | |