03.11.2007

Fête de Saint Hubert

Fendre le vent, éperonner la brume

Guidée par son épaule 

Couchée à l’encolure,

évitant la morsure,

De la dernière feuille, en passant.

1193655171216[1]

Patapam, patapam, patapam,

Bruissement des sols d’automne,

Où se mêlent craquements,

Branches arrachées par le vent,

Frémissement des flaques de novembre,

Et sol dur, et sol glissant,

Patapam, patapam, patapam.

Crinière et cheveux mêlés.

Enivrante, la liberté

Au souffle court de la jument

Jusqu’aux battements de mon sang.

Galop d’honneur !

Spécial coucou aux cavaliers !

100_1542

Dans la forêt, par jour de chasse,

 un Vendredi Saint,

 un Cerf apparut avec une croix entre les bois ,

il dit à Saint Hubert :

Chasser un jour pareil?

Pourquoi ne vas-tu pas prier?

 

Aujourd'hui, nous fêtons Saint  Hubert,

Patron des Chasseurs depuis le 11ème siècle

Bonne fête également aux

Abigaëlle, Gwenaël, Gaël et tous les dérivés

Dicton du jour :

A la Saint-Hubert, les oies sauvages fuient l'hiver.

Moulins à vent :

Il est de mode de fustiger les chasseurs,  les fumeurs,  les....

Ne mangeons-nous point de viande, de poissons, pour certains?

Les limaces que nous pourchassons ont-elles moins de valeur dans la chaine naturelle?

Sommes-nous si différents quand nous acceptons sans broncher que meurent des enfants pour les chasseurs de barils.

Arrêtons de nous voiler la face, nous sommes aussi chasseurs.... mais nous nous absolvons en mettant au pilori, quelques uns .

Oups , Nanny, là tu vas trop loin.....

Tout doux samedi à vous !

 

 

08:44 Publié dans ANIMAUX, cheval, FÊTES, Lettre C, Lettre S, Saint Hubert, TEXTES | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook | | |  Imprimer | |