20.06.2012

Fleur blanche.... ou rose

fleur blanche,lychnis coronaria,coquelourde

 

fleur,coquelourde,lychnis coronaria

La coquelourde ou lychnis coronaria envahit l'espace par ses semis sauvage, mais qui va s'en plaindre ?

 

DSC_0534.JPG

 

coquelourde,lychnis coronaria

D'autres articles sur la coquelourde .../...

22.06.2010

Lychnis Coronaria, Coquelourde

Au jardin Labyrinthe, les lychnis coronaria sont Là

lychnis, Coronaria, coquelourde DSC_0490

 

lychnis, Coronaria, Alba DSC_0589

 

Suite de l'article .....

Belle Journée à vous !

15.06.2009

15 juin, Lychnis coronaria en blanc et rose

La coquelourde, ou lychnis coronaria , , est une vivace au jardin qui se ressème au grè du vent.

coquelourde DSC_0197

Haut de 60 cm il s'orne d'un feuillage duveteux et argenté et, sur ses longues tiges fines des fleurs magenta ou blanches

coquelourde DSC_0145

Il fleurit de mai à juillet, il aime le soleil.

Division des touffes en été et à l'automne pour le multiplier

coquelourde DSC_0641

Ce mardi 16 juin, le jardin fête les

François-Régis
Régis
Jean-François
Jeff
Régine
Aurélien
Cyr
Cyrian
Ferréol
Ismael
Julitte
Lutgarde
Vorles
Vorlette
coquelourde DSC_0642

Dicton,

Pluie de Saint-Aurélien, Belle avoine et mauvais foin.

coquelourde DSC_0275

Belle soirée à vous !


13.06.2008

COQUELOURDE, Lychnis coronaria

 Coquelourde ou lychnis coronaria une plante qui se ressème partout au jardin

Blanche ou rose foncé, elle fleurit dès juin

100_2710

Dicton,

A Saint-Rufin, cerises à plein jardin.

(chez nanny le dicton sera : cerises et oiseaux à plein jardin.)

100_2944

Une plante de la famille des caryophyllacées.
Elle est originaire de l'Europe du Sud.
Nom botanique: lychnis coronaria rubra.
C'est une plante bisanuelle mesurant 30 cm.
Cette plante est rustique .
Son feuillage est semi-persistant suivant le gel.
Il est de couleur gris-bleuté duveteux.

A utiliser en massif, jardinières, rocailles.

100_2942
  

La fleur

La floraison de Mai à Août.
Elle est de couleur fushia éclatant,

 ou blanche par obtention horticole

100_3197

Plantation et multiplication

Cette plante aime une terre très légère (sable, cailloux) et de préférence calcaire.
Elle préfère une exposition plein soleil .
Sa multiplication s'effectue par semis au printemps sur place dans une terre sableuse.
On conseille de conserver les graines au réfrigérateur durant l'hiver.

  100_2670

Culture et entretien

On conseille de laisser les fleurs en place pour la maturation des graines.
On coupe les tiges fanées en Septembre et l'on sème directement en place.
La plante fleurira en deuxième année et fleurira encore une année avant de mourir.
En pot, l'arrosage devra être régulier mais non copieux.

100_2677
  

Ennemis et maladies

Pourriture en pot avec eau stagnante dans la soucoupe.

Lien, clic ci-dessous

http://www.1jardin2plantes.info/fichesplantes/coquelourde.php

100_2885
 

Citation,

Je n'avais pas quinze ans que les monts et les bois

Et les eaux me plaisaient plus que la cour des rois.

Pierre de Ronsard

1524-1585

Belle soirée à vous !

17:07 Publié dans PLANTES VIVACES | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook | | |  Imprimer | |

07.06.2008

Médard,bonne fête papa,delphinium,coquelourde,passiflore

Ce dimanche , le jardin fête tous les gentils Papa de Belgique et d'ailleurs

mais aussi

Delphinium
100_2707
Dicton,
S'il pleut à la Saint Médard et que la Saint Barnabé ne lui coupe le pied, il pleut quarante jours plus tard.
( la Saint Barnabé est le 11 juin, soit mercredi, croisons les doigts alors, dans le cas contraire, appliquons la bonne idée de Syrius,
 fournissons des palmes et tubas à nos radis)
Passiflore
100_2281
Citation
Daniel Guichard, Mon Vieux
Lychnis coronaria, coquelourdes
100_2679
Peut être vais-je encore choquer , mais ce texte est moi, et depuis si longtemps, je n'ai pu souhaiter une bonne fête à mon papa.

Mon papa,

Pourquoi t’es-tu endormi 

A l’aube de ma vie.

Orpheline est un nom

Qui a garni mon landau.

Six mois, c’est peu !

Mes yeux te découvraient,

Ma bouche gourmande

Ne savait que téter,

Pas encore embrasser.

(Que dire de mon pauvre frère

qui est naît six mois plus tard,

nous n'en parlons jamais.)

Te chercher si longtemps !

100_2677

Cet autre père,

Le mari de ma mère,

N’a jamais pu,

N’a jamais su

être toi.

Je ne t’ai pas reconnu

A travers mes révoltes.

J’ai nié si souvent ta semence,

Naître du néant

Fut ma terrible défense.

Les années ont filé,

Ma vie s’est installée.

100_2719
rosier de Provence, Chapeau de Napoléon 

Mais aujourd’hui,

Après tout ce temps,

enfin je te rencontre.

Chaque part de toi,

Transmise à mes enfants,

Tes petits enfants.

Et dans ce puzzle

Tout reconstruire,

La voix d’un fils,

Les yeux d’une fille,

Une oreille juste un peu plus petite

Le caractère trempé

D’une petite fille,

Un sourcil plus arqué,

Une mimique rieuse,

Un épi dans les cheveux,

La fibre artiste livrée

De génération en génération.

Tu as toujours été là,

Au plus profond de moi,

 Mais, aujourd’hui, enfin,

Le puzzle est devenu vivant.

100_2684

Bonne fête Papa !

Belle soirée à vous !

17:35 Publié dans INTIMITE | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook | | |  Imprimer | |