17.09.2008

Mer de Sable , Forêt Domaniale, Réserve Naturelle, 4ème partie

100_7485
Nous voilà sur la route du retour, mais quoi de plus normal de s'offrir un barbecue dans les installations gérées par le bureau de l'office du tourisme de Beloeil.
100_7487
Lieu propice à de très belles rencontres
100_7501
Un conducteur très original, mais avant de continuer voici une photo de "l'arconpuch", une chapelle dédiée à la Vierge Marie, une légende parle d'elle, je vous la raconterai en hiver et bien d'autres encore de ce coin. Cette photo je l'ai trouvée sur la toile, j'y retourne plus tard
175px-Stambruges_AR1JPG
C'est là qu'a été célébré le baptême de ma deuxième petite fille en 2002
Img0026
Je vous disais que j'avais fait de belles rencontres lors de ma promenade, je vous livre les photos en vrac.
100_7499

Voyez l'encolure de ce cheval
100_7504
.
100_7508
.
100_7509
.
100_7514
.
100_7515
.
100_7517
Ils se reconnaîtront
100_7506
Demain, le jardin fête les

Nadège
Richarde
100_7534
Dicton,
L'hirondelle en septembre abandonne le ciel refroidi de l'automne

100_7550

L'offrande de la nature

Anna de Noailles

Nature au coeur profond sur qui les cieux reposent,
Nul n'aura comme moi si chaudement aimé
La lumière des jours et la douceur des choses,
L'eau luisante et la terre où la vie a germé.

La forêt, les étangs et les plaines fécondes
Ont plus touché mes yeux que les regards humains,
Je me suis appuyée à la beauté du monde
Et j'ai tenu l'odeur des saisons dans mes mains.

100_7531


J'ai porté vos soleils ainsi qu'une couronne
Sur mon front plein d'orgueil et de simplicité.
Mes jeux ont égalé les travaux de l'automne
Et j'ai pleuré d'amour aux bras de vos étés.

Je suis venue à vous sans peur et sans prudence,
Vous donnant ma raison pour le bien et le mal,
Ayant pour toute joie et toute connaissance
Votre âme impétueuse aux ruses d'animal.

100_7442


Comme une fleur ouverte où logent des abeilles
Ma vie a répandu des parfums et des chants,
Et mon coeur matineux est comme une corbeille
Qui vous offre du lierre et des rameaux penchants.

Soumise ainsi que l'onde où l'arbre se reflète
J'ai connu les désirs qui brûlent dans vos soirs
Et qui font naître au coeur des hommes et des bêtes
La belle impatience et le divin vouloir.

100_7560


Je vous tiens toute vive entre mes bras, Nature,
Ah ! faut-il que mes yeux s'emplissent d'ombre un jour
Et que j'aille au pays sans vent et sans verdure
Que ne visitent pas la lumière et l'amour...

100_7554

.Nous voilà rendu au point de départ, côté canal direction ATH

100_7564

D'ici quelques jours, je mettrai un diaporama de ces photos

J'espère que la balade vous a plu

Belle soirée à vous !

100

16:36 Publié dans VISITES et BALADES | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | | |  Imprimer | |

La Mer de Sable , un lac asséché , promenades équestres sauvages 3ème partie

 La Mer de Sable est une réserve naturelle, classée au patrimoine de la Région wallonne pour sa valeur historique et botanique. Au XVIIIe siècle, cette partie-ci du territoire de Stambruges était couverte d'une vaste étendue de bruyères où l'on menait paître le bétail. La " mer ", en fait, était un vaste étang, qui fut seulement asséché après 1852.

100_7470

LA RÉSERVE NATURELLE DE LA MER DE SABLE :
Situé en plein coeur de la forêt indivise de Stambruges, ce site était autrefois un étang poissonneux d’environ 40 ha. Des dépôts sableux l’ont progressivement  comblé et une lande tourbeuse s’y est installée.
Aujourd’hui, ce lieu est devenu un rendez-vous des naturalistes, qui viennent y observer plantes, insectes et oiseaux exceptionnels ou rares.
Le massif forestier qui englobe ce site offre aux promeneurs des sentiers paisibles, des pavillons d’accueil aménagés et un parcours vita.
100_7469

.

100_7474

.

100_7476

.

100_7477

.

100_7483

.Petit texte écrit en novembre dernier, facile de trouver l'inspiration dans cette forêt domaniale.

Fendre le vent, éperonner la brume

Guidée par son épaule 

Couchée à l’encolure,

évitant la morsure,

De la dernière feuille, en passant.

Patapam, patapam, patapam,

Bruissement des sols d’automne,

Où se mêlent craquements,

Branches arrachées par le vent,

Frémissement des flaques de novembre,

Et sol dur, et sol glissant,

Patapam, patapam, patapam.

Crinière et cheveux mêlés.

Enivrante, la liberté

Au souffle court de la jument

Jusqu’aux battements de mon sang.

Galop d’honneur !

Spécial coucou aux cavaliers !

100_7479 bis

Voici le plan du parcours vita

mer-sable_carte

.

100_7437

En bleu, le trajet que nous avons emprunté,

mer-sable_carte bis

Il suffit de rentrer maintenant, à ce soir pour la suite....

Belle journée à vous !

100

09:16 Publié dans VISITES et BALADES | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | |  Imprimer | |

16.09.2008

Mer de Sable , Forêt indivise de Stambruges, 2ème partie

100_7440
La forêt indivise de Stambruges est composée de peuplements de feuillus ( fragments de hêtraie, chênaies acides sur sols sableux secs, ... ) ainsi que de peuplements de cônifères principalement à base de pins sylvestres ( pinèdes ).
La Mer de Sable située au sud de cette forêt comporte de nombreux milieux remarquables: landes sèches à callune, landes tourbeuses à bruyère quaternée, fosses à sphaignes colonisées par les rossolis, forêt jeune de bouleaux têtards.
100_7441
La Grande bruyère, était anciennement un espace sablonneux couvert de genêts et de bruyères, émaillé ça et là de quelques buissons rabougris.
Là, paissait en commun le bétail du village qu'un bouvier attitré rassemblait chaque jour au son de la trompe
100_7451
.
100_7450
On y extrayait de la tourbe pour l'alimentattion des foyers domestiques
Un acte du 20 mai 1724 désigne le sieur Leclercq comme gardien des tourbes de la Grande Bruyère et de la Bruyère des grandes boules
100_7452


De temps immémorial, les manants de "Stambruises"Je vous parle de l'étymologie de ce nom un peu plus loin, avaient considéré la Grande Bruyère,la Bruyère du grand boule, la Garenne, l'Ottée des forêts ( je vous en parle aussi plus tard), le Carnoit et la mer comme propriétés communales.
Ces biens furent revendiqués par la Maison de Ligne ( Princes de Ligne, Château de Beloeil)qui après un long procès avec la commune, en fut mise en possession vers 1821.
Le pot de fer contre le pot de terre.
100_7454
Terrain marécageux, ces bois, sont remplis de sources.
100_7444
Quelques pavés enfouis, me rappellent que là était dans ma jeunesse un chemin carrossable, vestige de la grandeur du Château de Beloeil et de son Prince Antoine de Ligne appelé aussi le Grand Diable ( surnom que cet homme de guerre avait acquis par sa bravoure sur maints champs de Bataille, entre autre pendant les guerres menées contre les Français vers 1400.)
100_7460

La maison de Ligne est une des plus anciennes et des plus prestigieuses familles nobles belges. Elle remonte au XIe siècle et doit son nom à Ligne, village dont elle est originaire, entre Ath et Tournai.

Les seigneurs de Ligne font partie de l'entourage du comte de Hainaut lors des croisades. À la bataille de Bouvines en 1214, ils sont décrits comme des « hommes d'honneur et de grand nom » par les chroniqueurs de l'époque. Ils connaissent ensuite l'ascension progressive dans la hiérarchie nobiliaire : barons au XIIe siècle, comtes de Fauquemberghe et princes d'Épinoy au XVIe siècle.

En 1285, Jacques Bretel cite un Fastré de Ligne, chevalier du Hainaut, présent au tournoi de Chauvency-le-Château.

 

Liste des princes de Ligne

  1. Lamoral Ier, premier prince de Ligne (1563-1624). Il reçoit de l'empereur Rodolphe II le titre de « prince de Ligne et du Saint-Empire ».
  2. Albert Henri, prince de Ligne (1615-1641)
  3. Claude Lamoral Ier, prince de Ligne (1618-1679)
  4. Henri Louis Ernest, prince de Ligne (1644-1702)
  5. Antoine Joseph Ghislain, prince de Ligne (1682-1750)
  6. Claude Lamoral II, prince de Ligne (1685-1766)
  7. Charles-Joseph, prince de Ligne (1735-1814)
  8. Eugène, prince de Ligne (1804-1880)
  9. Louis, prince de Ligne (1854-1918)
  10. Ernest, prince de Ligne (1857-1937)
  11. Eugène II, prince de Ligne (1893-1960)
  12. Baudouin, prince de Ligne (1918-1985)
  13. Antoine, prince de Ligne (1925-2005)
  14. Michel, prince de Ligne (1951-)

 

100_7462



Mon esprit s'évade, revenons à nos moutons, heu.... à nos chevaux. nous ne sommes plus qu'à quelques 10 mètres de la Mer de Sable, nous voilà sur le parking où les vans, 4 x4, camions arrivent par dizaine pour profiter de cette étendue de 15 Ha.

100_7463

Ce mercredi le jardin fête les 

Renaud
100_7464
Autre endroit de repos, le café de la Mer de Sable
Dicton,
La pluie du jour de Saint-Lambert, il y en a pour un novenaire (neuf jours).
100_7466
Pour ceux qui connaissent la région, en face se trouve encore de bâtiment du dancing "le Prado", aujourd'hui repris lui aussi en taverne.
Citation,
Avant tous mes Adieux à la vie, à l'amour, - Qui sont la même chose, et pour le même jour, - J'en dois à l'art de plaire, ainsi qu'à la jeunesse: - Et je devrais en faire à la tendresse; - Mais je laisse mon coeur aller tant qu'il pourra.
(Mes adieux)
Charles Joseph, Prince de Ligne.
100_7467

 

Pas trop mal aux pieds ???

Etymologie de Stambruges,

On retrouve de 1138 à 1191 la forme latine Stambrusia

de 1200 à 1254, les formes germaniques de Sambruic, Sambri, Sambruc

Mélange de formes romanes et françaises à partie de 1259, Estambruse, Stambrueses, Stambruises, Estambruises, Estambruis, Estambruges, Estambrughes.

Après 1793, Stambruges ou Tambrise en Wallon.

Soit l'étang des broussailes, de la bruyère.

Ces informations sont tirées du livre "Stambruges .... Un peu du passé."

de Messieurs Gosselin Antoine et Rolland Jean

Edition de 1939.

Ancien sceau de Tambrise

 Img0024bis

Bel après-midi à vous ! et à demain pour la suite de ce reportage ... Enfin! nous serons à la mer de sable.

100

14:51 Publié dans VISITES et BALADES | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |  Imprimer | |

15.09.2008

Mer de Sable, 1ère partie

Cette semaine, je vous emmène en balade dans ma "zone"

Quand on parle du Hainaut en Belgique, aujourd'hui, certains font la moue et pensent Zone.

Je vais donc essayer de vous faire aimer ce que je connais très bien, terrain de jeux d'enfants, récolte de myrtilles, de châtaignes, de bois, de pommes de pin,  avec mes grands parents.

Cette forêt que vous allez découvrir, je dois y être née.

100_7419

 Travaux sur les berges du canal Ath Blaton, depuis les ruptures de canalisations de ces derniers mois, des aménagements sont faits.

Le canal Blaton-Ath relie Blaton à Ath où il rejoint la Dendre. Au XIXe siècle, le canal était lié au Canal Pommerœul-Antoing qui a été remplacé depuis par le Canal Nimy-Blaton-Péronnes.

 

Ecluses

La différence de hauteur entre Blaton et Ath est de 56,39 mètres. Pour permettre le passage, on trouve 21 écluses (10 entre Blaton et Stambruges et 11 entre Belœil et Ath).

  • Altitude à Blaton : 33,00 m
  • Altitude à Stambruges : 60,39 m (Point culminant)
  • Altitude à Ath : 31,39 m

 

Trafic

Le canal a connu son apogée juste après la première guerre mondiale. A ce moment, on transportait jusque 1 million de tonnes de marchandises (Principalement du charbon) par année. Depuis lors le trafic n’a fait que diminuer et le trafic de marchandises est quasiment nul à ce jour.

100_7420

Les hautes cheminées dans le fond sont des vestiges d'une fabrique de réfractaires qui a arrêté son activité vers les années 1980.

100_7428

L'allée du Carnoy, anciennement Carnoit, ce nom vient de carnetum, endroit où les pierres se trouvent en abondance.

Vers 1890, il y avait 5 ou 6 carrières de grès à bâtir exploitées.

J'aurai voulu vous nommer tous ces chemins que vous allez découvrir, je n'ai pas suffisamment de temps pour effectuer toutes les recherches qui seraient nécessaires (un projet pour  plus tard)

Mais ces chemins  anciens parlent de corons, courtils, coutures,douaires, fosses, garennes, haie, de houssière, de maladrie, de moulins, de mortiers, d'orbe, de piedsente, de pâturette,....

 100_7424

.

100_7425

.

100_6171

L'auberge du Carnoy où se reposent les chevaux, et se désaltèrent les cavaliers.

La moinette y est un grand crû.

Mais nous y repasserons, il reste bien du chemin à faire avant de découvrir la Mer de Sable,   attention, pas celle d'Ermmenoville.

100_7430

.

100_7431

Croisement, nous l'emprunterons au retour ce chemin.

100_7433

Même sur les mains cela est interdit !!!!

J'ai connu une époque où tout un chacun circulait librement à travers cette forêt, aujourd'hui, vestiges des temps modernes.....

100_7435

 

Un autre chemin, que nous prendrons demain.

100_7436

Ce mardi, le jardin fête les,

Sara
.
Dicton,
Orages de septembre, neiges de décembre
.
Citation,
Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme.
Victor Hugo
.
Demain matin , je vous parle d'un chrysanthème qui répond au doux nom d' Anastasia
.
Voici venu le temps des champignons
100_7459
.
Belle après-midi à vous !
100

15:28 Publié dans VISITES et BALADES | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook | | |  Imprimer | |