20.10.2008

J'ai lu : La Goutte, acide urique, ortie, sureau et camomille, reine des près, cassis

Maladie de civilisation trop bien nourrie qui peut atteindre tout un chacun, même les enfants

Manifestations ;

Gonflement douloureux de l'un de ses orteils ou déformations de jointures

En cas de crise,

a- méthode héroïque , mais radicale ; frotter la partie douloureuse avec un bouquet d'orties fraîches (urtica urens).

Soulagement en quelques minutes et dans tous les cas.

b- Compresses de sureau et de camomille

Dans un demi-litre de vinaigre de vin, jetez :

une poignée de gros sel, 2 poignées de fleurs de sureau (sambucus nigra), 2 poignées de fleurs de camomille (Anthemis nobilis).

Faire bouillir un quart d'heure, mettre ce jus (avec les plantes)en compresses très chaudes sur la partie douloureuse.

Soulagement moins rapide q'avec la recette précédente.

A titre aussi préventif que curatif ( si l'on sent venir la crise)

Tisanes de pommes : en décoction, bouillir un quart d'heure 3 pommes coupées en morceaux dans un litre d'eau. En boire à volonté.

Il est conseillé afin de ne pas en arriver là de suivre un régime très sobre, ordonné par le médecin, évitant les excès de viande, alcool, de sauces, de charcuteries.

J'ajoute la moutarde pour certains.

Tisanes entre les crises :

a-Sureau : infusion de feuilles et de fleurs concentrées

b-Reine-des-près (spiroea ulmana) : infusion de 30 grammes par litre, des sommités fleuries.

Effet analogue à celui de l'aspirine

c- Cassis (ribes nigrum) : décoction de feuilles, 20 gr par litre, bouillir 10 minutes.

Consommer beaucoup de fruits.

 

Question du lundi : et chez vous , quelle recette employez-vous ?

Belle journée à vous !

100