18.04.2008

18 AVRIL, Un jardin à soi !

, Un jardin à soi,

Un petit lopin,

Une parcelle de Mère la Terre

Juste un petit jardin,

Au bout de mes doigts.

Douceur de vivre,

Parfumée de thym, de romarin,

D’éclats de rire

De bonheurs parsemés.

Richesse d’un potager,

Bonne mine du verger,

Au rythme des saisons,

Récoltes à foisons .

Mais les ombres passent,

Trucident en ‘cide’

Herbicides, insecticides….

La main gantée qui se protège

Pulvérise.

A l’image de l’homme,

Le jardin devient otage

De réussite sociale,

De rentabilisation,

De paraître.

Et le rythme naturel est balayé,

Les allées saupoudrées, aseptisées,

La Terre est bafouée, reniée

Alors je dis,

Gardez vos salades poussées à l’engrais

Vos poireaux bleus d’être trop arrosés,

Vos carottes sans vers,

Et vos jardins parfaits

Où ne pousse que ce qui est décrété

Dans mon petit lopin,

Poussent mille merveilles

De cœur et de couleurs

Qui font grandir mes petites filles

Et comme mon grand père l’a fait pour moi,

Je leur passe la main ,

Pour un devenir, un avenir propre,

En leur rappelant

Que ce petit terrain ne nous appartient pas,

Qu’il est le garant de notre continuité.

Remercier la Nature et sans cesse la respecter

Voilà qui conduit mes pas au bout du chemin.

réflexions suite à l'émission hier soir sur FR3